Découverte du Morvan : 3 jours, 50 km, et un sanglier dans la nuit [les étapes]

Où partir randonner depuis Paris lorsqu’on n’a que trois jours devant soi ? Nous avons choisi le Parc Naturel Régional du Morvan, situé à 2 h 30 en voiture, qui semblait prometteur avec son paysage vallonné et ses nombreux lacs.

Armés d’une carte IGN Top 25 « Saulieu, lac des Settons, PNR du Morvan », numérotée 2823 et disponible dans les rayons de la librairie du Vieux Campeur, nous avons donc parcouru une bonne cinquantaine de kilomètres en deux jours et demi. Une chouette rando.


Ce parcours d’une cinquantaine de kilomètres, ne présente pas de difficultés particulières. Très peu de dénivelé, des points d’eau réguliers.
Évidemment, il faut avoir de bonne chaussures et tout l’équipement nécessaire à trois jours de marche en autonomie.
Les paysages sont très verts et la flore diversifiée, avec notamment beaucoup d’orchidées sauvages. En plus du sanglier que nous n’avons pas vu mais seulement entendu, nous avons croisé la route de quelques chevreuils placides, et de nombreux oiseaux, comme le chardonneret élégant.

 

Etape 1

De Champeau-en-Morvan à Chassagne

Départ de Paris assez tardif, arrivée à notre point de départ, Champeau-en-Morvan aux alentours de 11 heures.

Il est possible de laisser sa voiture sur un parking situé au dessus du Bourg.

Et puis c’est parti, direction Sud, en suivant d’abord le GR du Pays du Tour de Morvan.

Attention, le marquage des tracés n’est pas toujours récent ou évident sur le chemin, et la carte IGN quasiment toujours sortie du sac !

Nous rejoignons ensuite Fétigny, puis, toujours en suivant le GR de Pays, Alligny-En-Morvan. C’est ici, dans le cimetière, que nous remplissons nos gourdes pour la nuit.

Quelques kilomètres plus loin, nous établissons notre premier bivouac dans un joli champs de marguerites et hautes-herbes le long du chemin, environ un kilomètre avant Chassagne.

Carte de la première étape

http://www.calculitineraires.fr/serviceweb/carteweb.php?id=529859&zoom=11&type=G_PHYSICAL_MAP


Etape 2

De Chassagne à Gouloux

Départ plus matinal pour la seconde étape ! Nous rejoignons rapidement Moux-en-Morvan, où nous trouvons des fontaines bien pratiques dans le centre-ville, à côté de l’office de tourisme.

Le bourg de Moux compte aussi une boulangerie, ouverte le dimanche matin, dont les pains au choc’ bien beurrés sont parfaitement délicieux !

Nous poursuivons toujours sur le GR de Pays du Tour du Morvan, pour rejoindre le lac des Settons, puis le longer pendant quelques kilomètres.

Déjeuner dans l’un des restaurants touristiques du lac, pour délaisser un peu le combo fromage-saucisson au profit d’un jambon à la chablisienne, Pratique, d’autant plus que nous n’avions pas assez de ravitaillement pour toute la rando !

Quitter le Lac des Settons s’avère un peu plus compliqué que prévu : le marquage du GR 13 ne correspond pas à celui de la carte IGN sur une petite portion.

GR 13 jusqu’à Gouloux, puis nous empruntons un chemin de rando hors GR pour bivouaquer dans un champs dans le Bois du Frêne.

Champ qui avait l’air accueillant au premier abord, et pratique avec une arrivée d’eau. Mais les milliers de moucherons   nous font regretter notre halte, et ce n’est pas fini. À trois heures du matin, un bruit de bête sauvage, mélange de grognements et de soufflements nous réveille. Un sanglier, probablement ! 

Nous avions décidé de dormir après Gouloux pour raccourcir encore la dernière étape et revenir tranquillement à Paris, mais avec le recul, mieux vaut sûrement s’arrêter dans les champs avant le Bourg !

Carte de la 2e étape
http://www.calculitineraires.fr/serviceweb/carteweb.php?id=529866&zoom=11&type=G_PHYSICAL_MAP


Etape 3 

De Gouloux à Champeau-en-Morvan 

Dans le but d’éviter les embouteillages en revenant à Paris, nous avons opté pour une troisième étape raccourcie. Nous rejoignons Brisson pour récupérer le GR de Pays du Tour du Morvan jusqu’à Champeau-en-Morvan. Arrivée en fin de matinée !

Carte de la 3e étape

http://www.calculitineraires.fr/serviceweb/carteweb.php?id=529869&zoom=11&type=G_PHYSICAL_MAP

 

→ Vous ne savez pas quel matériel emporter pour cette randonnée ? Découvrez ma liste ici ! 

8 pensées sur “Découverte du Morvan : 3 jours, 50 km, et un sanglier dans la nuit [les étapes]

  • Ping :"Spot à camping" : de l'art d'installer sa tente au bon endroit (ou pas) - Godillots & popote

  • 13 février 2019 à 23 h 01 min
    Permalink

    Super… nous pensons faire ce parcours avec deux fillettes sporyives de 10 et 11 ans. Qu en pensez vous ?

    Répondre
    • 14 février 2019 à 9 h 28 min
      Permalink

      Bonjour Cordelia, ça me semble être tout à fait adapté à une rando en famille ! Bonne balade, et n’hésitez pas à revenir me dire ce que vous en avez pensé,
      Alice

      Répondre
  • 5 avril 2019 à 17 h 55 min
    Permalink

    Bonjour,

    Je vais partir quelques jours dans le Morvan, notamment passer par le lac des Settons. Je bivouaquerai. Ce sera en solitaire.
    Vos tracés semblent bien, et le parcours aussi ! J’aurai un sac à dos de 10 kilos, eau comprise, je pense, je vise cela.
    Y a t’il beaucoup de bois, d’arbres ? Car je dormirai dans mon hamac Hennessy (moustiquaire intégrée, et tarp), c’est du solide, avec isolation. Je pense que ce sera facile de trouver deux arbres, mais je préfère demander.
    Je pense partir courant Mai, ou début Jin, en dernière minute quand une belle fenêtre de beau temps arrivera…
    Il y a t’il du dénivelé, les chemins sont praticables? Je pose pas mal de questions, mais vu que c’est ma première…enfin…l’été dernier j’étais parti 4 jours autour du Mont Mezenc avec une ânesse ,-)
    Emmanuel

    Répondre
    • 7 avril 2019 à 17 h 37 min
      Permalink

      Bonjour Emmanuel,
      Le Morvan est principalement composés de forêts, vous devriez trouver très facilement deux arbres entre lesquels installer votre hamac.

      Peu de dénivelés et chemins très praticables, c’est un itinéraire que je conseille tout à fait pour une première rando, j’espère que vous en profiterez bien !

      N’hésitez pas à revenir me dire ce que vous en avez pensé à votre retour 🙂

      Alice

      Répondre
  • 14 avril 2019 à 13 h 23 min
    Permalink

    Bonjour, je vais demander une énième précision sur cette rando qui semble très sympathique. Y a t- il des champs pour poser facilement une tente de bivouac?

    Répondre
    • 14 avril 2019 à 16 h 16 min
      Permalink

      Bonjour Quentin, nous n’avions pas eu de difficultés à trouver en tout cas 🙂 ! Après il faut commencer à chercher suffisamment tôt pour avoir le temps de s’installer tranquillement… N’hésitez pas à revenir me dire ce que vous avez pensé de cet itinéraire, et bonne balade !

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.